Blackwood le pensionnat de nulle part

Voilà un titre qui m'a intrigué et qui était pour moi, plein de promesses. Je ressors de cette lecture avec un avis mitigé...

Logo 306572

L'histoire en elle même a tout pour plaire. Un vieux manoir qui sert d'école, un décor sombre dans lequel évolue quatre jeunes filles. Elles ne sont pas là par hasard. Elles ont été sélectionnées car elles ont un point commun. Elles sont dotées d'une sensibilité ultra sensorielle. Blackwood, c'est une histoire de fantôme sur fond d'arnaque dans le milieu de l'art. Et je trouve l'idée géniale.

Malheureusement, dans la première moitié du livre, la plume n'est pas assez efficace pour accrocher le lecteur. C'est trop mou, il y a pas de suspense, tout est prévisible. J'ai continué, à ce moment là, pour la simple et bonne raison que je déteste abandonner une lecture. Heureusement, la 2e moitié sauve l'impression générale. On trouve enfin tout ce qu'on attendait de cette lecture: une intrigue, des esprits et phénomènes qui font vraiment peur, du suspense, de la noirceur, un récit haletant. Là, pour le coup, j'ai été vraiment prise par la lecture, à tel point que j'ai dévoré cette seconde partie.

En bref, un gros potentiel gâché par une première partie un peu décevante. Malgré tout, la suite est vraiment top.

Ma note: 7,5/10

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.