Pourquoi j'ai mangé mon père

Nouvelle lecture, cette fois dans le cadre du challenge "Objectif du mois" sur livraddict. Ce mois-ci la consigne était de lire un livre qui traînait dans notre PAL depuis fort longtemps. J'ai donc choisi de lire "Pourquoi j'ai mangé mon père" de Roy Lewis. Livre qui était en ma possession depuis 2006 (oui j'ai fais fort cette fois).

J'avais essayé de le lire à l'époque mais je n'arrivais pas à accrocher. J'ai donc retenté ce mois ci et au final j'ai passé un agréable moment de lecture. Avec du recul, je peux comprendre pourquoi ce livre m'a plu aujourd'hui seulement. Il a un côté philosophique et décalé qui peut être dérangeant quand on est une très jeune lectrice.

Ce livre conte de façon humoristique, la théorie de l'évolution. Une fois le nez dedans, on se met vite à réfléchir sur le monde qui nous entoure. Il y a trois personnages qui se distinguent.

Le père, Edouard, qui ne jure que par le progrès, qui en veut toujours plus ( éternel insatisfait) et qui ne se rend pas compte que trop de progrès peut parfois conduire l'espèce à sa perte.

L'oncle Vania, c'est un peu l'hypocrite de service, qui rejette en bloc toute forme de progrès mais qui ne se gêne toutefois pas pour en profiter.

Le fils, Ernest, qui dans un premier temps donne l'impression d'un être mesuré, qui est pour le progrès dans la limite du raisonnable. Au final il se révèle être un spéculateur en puissance, représentant le début de notre économie moderne.

Ce livre m'a ouvert les yeux un peu plus et m'a fait beaucoup réfléchir. J'ai relevé quelques phrases qui m'ont marqué. A méditer.

"Mais oui, mais oui, très bien. Mais voyez-vous, garçons, c'est toujours la même vieille histoire. Je ne vois rien de neuf, dans tout ça."

" C'est le bonheur qui donne le goût de vivre.

- Erreur, dit père gravement. Le bonheur vous rend paresseux. Tu chercheras dans le travail, tout au contraire, une diversion à tes difficultés, avec un surcroît d'énergie."

"Prenez garde! Ou bien vous serez nos esclaves, ou bien vous disparaîtrez! Car nous serons vos maîtres par notre supériorité en tout."

 

Ma note: 7/10

9782266224109

Commentaires (2)

Audrey

A première vue, le livre ne m'aurait pas beaucoup tenté mais ton avis me donne envie d'y jeter un oeil. Je pense le lire dès que je le trouve à la bibliothèque.

Xiouxiou

En tout cas la couverture du livre est assez sympa je trouve :) L'histoire que tu nous décris aussi pourrait très bien me plaire également si jamais je cherche à lire quelque chose de plus philosophique que mes lectures habituelles :)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.